INTRODUCTION

Ce travail se situe dans le cadre d’une initiative prise par le CONGAD en vue d’une campagne de plaidoyer participative sur le financement de l’agriculture sénégalaise. L’étude a bénéficié du partenariat technique et financier de Christian Aid. Par ailleurs, la conduite et le suivi de l’étude est assuré par un comité de pilotage composé de divers acteurs.

La mission est présentée à travers, le contexte, les objectifs, les résultats attendus, la méthodologie, et le déroulement (I).

La deuxième partie présente le contexte dans lequel les engagements ont été pris, à Maputo en 2003, par les gouvernements africains pour soutenir l’agriculture africaine (II).

Dans la troisième partie, le point est fait sur le niveau de respect des engagements pris par le Sénégal (III).

Ensuite une analyse, présente les trois grandes périodes marquantes de l’évolution du financement de l’agriculture au Sénégal 1980 à 2010 : de 1980 à 1997, la période de sevrage ; de 1997 à 2000, le retour de l’agriculture ; de 2000 à 2010 : le retour du volontarisme public (IV).

Après, les enjeux et défis du financement de l’agriculture sont présentés sous une forme analytique (V).

Enfin, partant des analyses précédentes, des recommandations sont formulées sous la forme de deux axes pour un plaidoyer stratégique (VI).